Olympia On Board: Se marier tout.e seul.e à Las Galeras... dans un décor de rêve

Tour du Monde en solo

Partie en 2011 pour un tour du monde de 8 mois en solo, j'ai posé le pied dans plus de 10 pays en en prenant plein les yeux, le cœur et la tête. De la Patagonie jusqu'aux plages secrètes de la République Dominicaine en passant par le désert d'Uyuni en Bolivie et le Machu-Picchu au Pérou, de Chiang Mai en Thaïlande jusqu'aux temples de Bali en descendant toute la côte du Vietnam, j'ai parcouru au total plus de 10 000 km avec mon sac sur le dos en m'extasiant et photographiant les paysages parmi les plus beaux de la Terre, à la rencontre des peuples et à la découverte de leur culture.

Voyageuse invétérée, je suis depuis repartie à l'aventure mais je reste fidèle à mon défi de départ : vous emmener avec moi et partager les émotions au travers de mon blog.

Bon Voyage !

7 juin 2018

Se marier tout.e seul.e à Las Galeras... dans un décor de rêve

Se marier avec soi-même...
à Las Galeras dans un décor de rêve


Et pourquoi pas ?

Mariage Las Galeras Samana wedding

Tout fout le camp ma p'tite dame vous entends-je déjà grommeler.
Oui, tout fout le camp, et alors ?

Après le PACS,
le mariage gay,
voici le mariage TOUT.E SEUL.E
ou plutôt,
LE MARIAGE AVEC SOI-MÊME.

Nuance !



Mariage Las Galeras Samana weddingNe cherchez pas de lien psychanalytique où il n'y en a pas.
Ce n'est pas parce que notre village s'appelle Las Galeras qu'on y vit dans la galère. Enfin, pas plus ni moins qu'ailleurs, avec le soleil et la nature en plus. D'ailleurs il n'y a qu'en français que l'on utilise cette expression "c'est la galère".

Mais c'est bien ici que nous avons célébré ce premier mariage "avec soi-même". 

Notre société a bien évolué en ce dernier siècle et l'on ne se marie plus par arrangement ou par convenance mais par
désir de fonder un foyer, se jurant amour, fidélité et soutien mutuel... jusqu'à ce que la mort nous sépare, (du moins c'est l'image que l'on a du mariage catholique en Occident me semble-t-il).

Mes fesses oui.
Mariage Las Galeras Samana wedding
Sans faire la rabat joie, il faut quand même admettre que la réalité est bien loin, très loin des idéaux. Le pourcentage de couples qui s'aiment jusqu'au dernier souffle d'un amour sincère et inconditionnel tout en ayant respecté leur serment de fidélité est quand même bien plus proche du 0,0000001% que du 1%, et ce, quelle que soit la religion, l'origine ou le sexe.


Mariage Las Galeras Samana weddingAlors après Mai 68, la Libération de la femme, l'ère du "mieux-être" tout ça tout ça, certain.e.s, comme Caroline, sont arrivé.e.s à une conclusion : on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même. Et comme j'adhère entièrement à cette devise qui est aussi la mienne, je n'ai pu que trouver l'idée astucieuse, honnête et finalement touchante au delà de son cynisme, d'auto-suffisance ou d'égocentrisme apparents -au premier abord. Car pour être sincère, à chaque fois que j'entends des futurs époux prononcer leur serment de fidélité, je ne peux m'empêcher d'imaginer la scène où le mari/l'épouse est pris.e en flagrant délit de tromperie avec sa maîtresse ou son amant quelques années (semaines, jours) plus tard, et je pense "oui oui, bien sûr, ils y croient à fond").

Alors bon, finalement, plutôt que de se jurer des engagements que l'on ne tiendra très probablement pas avec un.e autre humain.e, pourquoi ne pas se marier... avec soi-même ?

Mariage Las Galeras Samana weddingC'est bien connu, les hommes viennent de la planète Mars, les femmes de Vénus. On habite le même système solaire mais on n'est pas de la même planète. Et ça, je le confirme tous les jours. Au 21ème siècle, à l'ère de l'électronique, de Tinder, des sites de rencontres extra-conjugales, de la prochaine visite de la face cachée de la Lune (symbole de la femme, n'est ce pas ?), nous autres terriens qui avons soi-disant tant évolué sur de nombreux domaines, gardons en nous les traces de notre animalité et de nos besoins primaires. On continue de se faire la guerre pour agrandir notre territoire, on se bat pour manger, les hommes ont toujours besoin de disperser leur semence au plus grand nombre et les femmes de trouver le meilleur spécimen pour perpétuer l'espèce. 
Et qu'il soit fidèle. 
Mais le mâle suis sa quête instinctive et bref, rien n'a changé de ce côté là.

Alors ?

Mariage Las Galeras Samana weddingAlors, une femme à eu les couilles (permettez-moi l'expression de circonstance) de le faire. 
La libération de la femme, la quête du mieux vivre et de la réalisation de soi, tout ça tout ça.

Comme la plupart des femmes, elle rêvait de ce mariage en blanc pour "célébrer un acte d'engagement pour la vie, d'un mariage participatif, entourée de ses amis, d'énergie positive où chacun y mettrait du sien avec amour et talent". 
Et elle a décidé de le faire ; s'affirmer et se confirmer son attachement à elle-même, à ses valeurs que rien ni personne ne pourra désormais venir trahir. 

Mariage Las Galeras Samana wedding
Elle rêvait de cette fête unique, magique et inoubliable en ce lieu unique, magique et inoubliable qu'est Las Galeras, et elle l'a fait. 


Elle a fait serment de se respecter, de se chérir, s'aimer, se consoler, s'honorer tous les jours de sa vie, dans la joie comme dans la douleur, dans la maladie comme dans la santé, dans la richesse comme dans la pauvreté, elle s'est juré fidélité... jusqu'à ce que la mort la sépare d'elle-même.

Mariage Las Galeras Samana weddingVoilà un serment intéressant et probablement plus facile à honorer puisqu'il ne dépend que de SOI-MÊME et de sa propre volonté de se respecter sans rien attendre d'extérieur à soi. 

Après les voyages féminins en solo, la fécondation in vitro, les femmes, les auto-entrepreneuses, les femmes au pouvoir, c'est encore une femme qui à eu cette initiative insolite, extravagante pour certains, absurde pour d'autres. Caroline à montré une nouvelle voie en sautant le pas et en donnant une énorme leçon de paix et d'amour envers soi-même, organisant son propre mariage avec elle-même. 
Car ce n'est pas d'un mariage tout.e seul.e qu'il sest agi, mais bien d'un mariage avec soi-même. Et toute la nuance est là.

Mariage Las Galeras Samana weddingCe serment qui affirme une prise de conscience volontaire, c'est un acte de maturité, un choix de se respecter et se prendre en charge soi-même sans attendre rien des autres, un acte de responsabilité et un choix de vie pour soi-même. (Encore faut-il tenir parole !)

Le mariage fût mouvementé comme l'est la vie : interrompu quelques minutes par l'une de nos courtes mais intenses pluies tropicales, le temps de se dire qu'il serait donc heureux. Il fût plein de surprises, de joie de bonne humeur, il sentait bon le bonheur, la mariée fût rayonnante et le soleil vint la caresser de ses derniers rayons dorés dans un denier éclat au son des invités qui l'applaudirent et lui crièrent en coeur... "VIVE LA MARIÉE !!!"


Peut-être que cette initiative vous inspirera, et si vous aussi souhaitez organiser votre mariage tout.e seul.e, ou plutôt avec vous-même, (car vous ne serez probablement pas seul.e !), peut-être que Las Galeras sera l'endroit idéal pour vous aussi. Contactez-moi si vous avez besoin de conseils pour l'organisation, hébergement, idées d'excursions ou d'activités.

Et vous, que pensez-vous de cette initiative ?

Mariage Las Galeras Samana wedding Domincan Dominicaine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci !

Vous aimerez aussi

Réservation Directe

Booking.com