Tour du Monde en solo

Partie en 2011 pour un tour du monde de 8 mois en solo, j'ai posé le pied dans plus de 10 pays en en prenant plein les yeux, le cœur et la tête. De la Patagonie jusqu'aux plages secrètes de la République Dominicaine en passant par le désert d'Uyuni en Bolivie et le Machu-Picchu au Pérou, de Chiang Mai en Thaïlande jusqu'aux temples de Bali en descendant toute la côte du Vietnam, j'ai parcouru au total plus de 10 000 km avec mon sac sur le dos en m'extasiant et photographiant les paysages parmi les plus beaux de la Terre, à la rencontre des peuples et à la découverte de leur culture.

Voyageuse invétérée, je suis depuis repartie à l'aventure mais je reste fidèle à mon défi de départ : vous emmener avec moi et partager les émotions au travers de mon blog.

Bon Voyage !

15 mai 2017

L'AMOUR DE LA BACHATA

La bachata, patrimoine culturel de la République Dominicaine !

A la fin de leur séjour en République Dominicaine, les personnes me demandent souvent de leur faire une liste des meilleures chansons de bachata. Pas de doute, si vous êtes venus découvrir le pays, vous avez très certainement été conquis par la bachata, cette musique mélancolique et lancinante que vous avez entendu -presque- 24 heures sur 24, à tous les coins de rues, dans tous les colmados, dans les bars, les discothèques, les billards, dans les guaguas... enfin, partout.. tout le temps.


Au début on aime bien, c'est mélodieux, entraînant, sensuel, puis arrive la saturation... Forcément, on n'a pas encore l'oreille, et on a rapidement l'impression que tous les morceaux se ressemblent. Et puis c'est vrai que l'on entend souvent les 5 même tubes du moment tourner en boucle jour et nuit. Littéralement, il arrive que dans le village le DJ aille se coucher en laissant le dernier morceau tourner en boucle dans la discothèque ouverte sur l'extérieur, inondant une grosse partie de Las Galeras de ses baffles ; l'été dernier j'ai entendu à plusieurs reprises le tube de Frank Reyes "Devuelveme mi libertad" tourner jusqu'à 9 heures du matin !... je le haïssais à MORT.

Et pourtant... arrive la phase 3... le deuxième effet kiss-kool... l'after-effect... si vous arrivez à dépasser le deuxième stade, si vous commencez à vous intéresser un peu plus aux voix, aux textes, à la danse et à tout ce qui va autour de la bachata, alors peut-être que comme moi vous en deviendrez fanatique.
Déjà en 2012 je vous en parlais sur mon blog, la bachata provoque en moi un sentiment profond que j'ai du mal à décrire, probablement mon côté fleur bleue-gnagnan que je cache si bien ?!
Car oui, je l'avoue fièrement, j'écoute de la bachata -presque- en boucle depuis 2002, année de ma découverte de Las Galeras et oui, cette même bachata

1 mai 2017

LES PASTELES EN HOJA, SPÉCIALITÉ DOMINICAINE

Pastel en hoja
Pastel en hoja au petit-déjeûner pour ma part !
C'était il y a une dizaine de jours, il a plu à verse toute la journée, des trombes d'eau comme on connaît parfois ici en République Dominicaine. En quelques heures, le jardin peut être quasiment inondé. Avec la chaleur ambiante et le soleil qui brûle de plus en plus, ce genre de journée donne envie de rester à la maison à cuisiner. Ça tombe bien, le Chef annonçait depuis quelques jours son envie de préparer des pasteles en hoja, -littéralement, des "gâteaux en feuille"- ces petites papillotes enveloppées dans une feuille de bananier que l'on ouvre

Vous aimerez aussi