Tour du Monde en solo

Partie en 2011 pour un tour du monde de 8 mois en solo, j'ai posé le pied dans plus de 10 pays en en prenant plein les yeux, le cœur et la tête. De la Patagonie jusqu'aux plages secrètes de la République Dominicaine en passant par le désert d'Uyuni en Bolivie et le Machu-Picchu au Pérou, de Chiang Mai en Thaïlande jusqu'aux temples de Bali en descendant toute la côte du Vietnam, j'ai parcouru au total plus de 10 000 km avec mon sac sur le dos en m'extasiant et photographiant les paysages parmi les plus beaux de la Terre, à la rencontre des peuples et à la découverte de leur culture.

Voyageuse invétérée, je suis depuis repartie à l'aventure mais je reste fidèle à mon défi de départ : vous emmener avec moi et partager les émotions au travers de mon blog.

Bon Voyage !

5 mai 2016

MON CIRCUIT DE 10 JOURS DANS LA PÉNINSULE DE SAMANÁ

Que peut-on faire, que peut-on voir, combien de temps passer dans la péninsule de Samaná ?


Vous êtes de plus en plus nombreux à me demander ce qu'il y a à faire dans la région de Samaná et je suis heureuse de constater que mon blog et ma page Facebook (abonnez-vous ici) vous donnent envie de venir à votre tour découvrir les merveilles de la péninsule, et pourquoi pas, de l'île entière qui ne manque pas de purs bijoux dont je vous parlerai dans d'autres articles.

Alors voilà, je vous ai concocté un petit programme 

pour visiter la région de Samaná en 10 jours




Si contrairement à moi (oui bon, je sais ça énerve), vos vacances se limitent à une semaine, vous pourrez faire une sélection dans ce programme, mais personnellement je pense que 10 jours est un minimum pour bien profiter de votre séjour.
Dans tous les cas, n'oubliez pas que mon itinéraire va crescendo, alors gardez bien votre destination finale en ligne de mire, vous ne le regretterez pas.

Vous avez la possibilité de venir 15 jours ? Génial ! vous pouvez tout à fait faire ce même programme en vous gardant 2 ou 3 journées pour vous poser, les vacances c'est aussi la détente, cela permet aussi de "sentir l'ambiance locale" plus tranquillement... Et si vous ne tenez pas en place, j'ai encore plein de tours dans mon sac que je vous dévoilerai... si vous le méritez... :)

Sinon, ce circuit est tout à fait faisable en guagua (transport public) et moto-concho (moto-taxi) pour les petites distances et à peu de coût. Vous mettrez davantage de temps pour vous déplacer, mais vous c'est le meilleur moyen de goûter à l'ambiance locale... et vive l'aventure !!!


JOUR 1
LAS TERRENAS

Maison de la Presse
Maison de la Presse
Cet ancien village de pêcheurs découvert par quelques hippies en quête de liberté et d'aventure dans les années 70 s'est peuplé au fil des années par nombre de français. Et même si les anciennes pistes de terre sont aujourd'hui goudronnées et que les petites cabanes de bois traditionnelles ont été refaites, c'est une destination incontournable –ou presque- lorsque l'on veut découvrir la République Dominicaine "en douceur" sans trop perdre ses repères.
Vous y trouverez cafés et restaurants à la mode, bars diffusant de la musique européenne, boulangeries, deux supermarchés français où vous pourrez retrouver vin, fromage et presque tous les produits de chez vous !
On trouve même à Las Terrenas une Maison de la presse proposant des journaux français. Ne croyez pas pour autant que vous ne serez pas dépaysés, vous êtes bien en République Dominicaine, les motos qui circulent rendent les rues bruyantes et animées, mais surtout, vous pourrez profiter des superbes plages font la renommée de Las Terrenas parmi lesquelles les célèbres Playa Bonita, Playa Cosón et Punta Popy.


JOURS 2 et 3
PLAYA COSÓN - PLAYA BONITA – PLAYA GRANDE

Playa Cosón
Playa Cosón
Même si Las Terrenas s'est modernisée, les plages qui l'entourent restent magnifiques.
Playa Cosón avec ses vagues et son sable ocre, Playa Bonita, Punta Popy vous donneront un bel aperçu des plages paradisiaques de la République Dominicaine.
Vous pourrez déguster des plats locaux (poisson, langouste, lambi, etc) chez Luis, le restaurant historique installé sur la plage Cosón depuis plus de 20 ans.
Et si vous voulez voir
à quoi ressemblait Las Terrenas il y a 25 ans, asseyez-vous chez "Paco Mer", et mettez-vous à la place de ces jeunes hippies s'installant dans ce charmant petit village de pêcheurs isolé... où tout restait à faire...

JOUR 4
CASCADE EL LIMÓN

Cascade El Limón
Cascade El Limón
Après avoir profité des belles plages et de la mer, il est temps de découvrir l'arrière-pays.
La route qui va jusqu'au village El Limón est superbe, pittoresque et verdoyante. La route serpente entre villages et cocoteraies pour arriver jusqu'au village à partir duquel partent les excursions vers la cascade El Limón. Le village est relativement touristique et vous serez souvent sollicités ; vous pourrez atteindre la cascade à cheval – c'est un peu la coutume- après environ 40 minutes à remonter le lit de la rivière, vous aurez un magnifique panorama du haut de la montagne pour redescendre vous rafraîchir dans la superbe cascade également fréquentée par les dominicains qui viennent s'y rafraîchir.

Piscine naturelle sur la route
Piscine naturelle sur la route
A pied, il faut une bonne demi-heure à une heure de marche selon le sentier que vous aurez choisi : il existe plusieurs points d'entrée tout au long de la route. On vous recommande vivement d'être accompagnés par un guide car les sentiers ne sont pas toujours bien indiqués.
Notez qu'en période de fortes pluies le sol peut-être assez boueux et glissant.



JOUR 5
SAMANÁ - EL VALLE

Pueblo Pricipe alias "Disneyland" à Samaná
Pueblo Pricipe alias "Disneyland" à Samaná
Vous passerez par la petite ville de Samaná, de son vrai nom Santa Barbara de Samaná.
Son histoire est passionnante : même si aujourd'hui elle semble laissée un peu à l'abandon, on peut encore y voir des traces de l'époque où elle faillit devenir la capitale de la colonie  française et rebaptisée "Napoléon"...

Découvrez son petit marché local (au terminus des guaguas –taxis collectifs-), son pont de fer construit dans les années 60 avec le projet de construire un casino sur le dernier ilôt !
Autrefois promenade romantique, il est en cours de restauration et devenu aujourd'hui un symbole de la capitale de la péninsule de Samaná, tout comme son petit village coloré, le "Pueblo Principe" et son beau malecón (promenade de bord de mer) qui rappelle que la ville fût promise à un développement touristique.
En longeant le malecón, vous prendrez la route qui mène vers Playa Rincón et Las Galeras.
Au deuxième carrefour en haut de la colline, tournez à gauche en direction de "El Valle". La route goudronnée se transforme rapidement en piste (accessible en voiture) et vous pénétrerez alors dans une vallée authentique où vous pourrez découvrir des cultures de café, cacao et cocotiers.

Playa El Valle, Samana
Playa El Valle, Samana
Si vous êtes adeptes de sensations fortes, vous pourrez vous élancer au-dessus de la canopée –on est en pleine jungle- en tyrolienne en parcourant les 12 lignes de Zipline Samaná en toute sécurité.
Un peu plus loin sur la route, vous pourrez traverser le Dominican Tree House Village avec ses charmantes cabanes dans les arbres de la forêt primaire pour découvrir la petite cascade Lulu.
En poursuivant la piste principale, vous accéderez en 10 mn à la superbe plage d'El Valle. Cette plage était presque inconnue il y a quelques années et vous aurez encore aujourd'hui l'impression de débarquer sur une plage vierge, nichée au creux de la vallée qui fait l'objet d'un récent projet de développement afin d'en faire un modèle d'éco-tourisme et de tourisme responsable.
Attention toutefois à la baignade qui peut être dangereuse en raison de courants sous-marins. A chaque extrémité de la plage vous pourrez vous rincer dans les eaux douces de rivières qui viennent se jeter dans la mer.

JOUR 6
PARC NATIONAL LOS HAITISES et CAYO LEVANTADO

Au départ de Samaná ou de Carenero vous pourrez prendre le bateau pour le Parc National Los Haitises. Après la traversée de la baie, vous découvrirez une région sauvage où vous pourrez observer de nombreux oiseaux (frégates, pélicans, aigrettes, …) au fil de l'eau de la "petite baie d'Halong des Caraïbes", puis vous enfoncerez dans la mangrove, vous suivrez les traces des indigènes taïnos qui peuplaient l'île avant l'arrivée des colons et laissèrent des pétroglyphes dans les grottes qu'ils habitaient.
Cayo Levantado
Cayo Levantado © Ministère Tourisme Rép. Dominicaine
Au retour, vous aurez peut-être la chance d'être accompagnés par quelques dauphins, et si vous êtes dans la baie entre décembre et mars, vous aurez probablement le privilège de voir des baleines à bosse faire leur parade nuptiale ou nager paisiblement avec leur nouveau-né puisque près de 300 cétacés viennent s'y reproduire d'année en année !
Enfin au retour vous pourrez faire une halte sur le Cayo Levantado que l'on surnomme "l'ïle Bacardi" pour un déjeuner typique, poisson grillé ou langouste, et profiter des eaux turquoises de sa belle plage de sable blanc.


JOUR 7
PLAYA RINCÓN

La route qui va de Samaná à Las Galeras est absolument magnifique ; vallonnée et luxuriante, vous longerez les nombreux petits villages qui la bordent et qui sont l'occasion de découvrir la vie quotidienne des dominicains. Le matin vous croiserez les écoliers dans leurs uniformes bleus, les vendeurs de fruits, légumes ou poissons, plus tard vous croiserez les agriculteurs qui reviennent des champs avec leurs bottes et leur machette glissée dans la ceinture. La fin d'après-midi est la plus belle heure : le soleil baigne la route de ses rayons dorés et c'est l'heure où la chaleur diminue, les gens font leurs courses, les enfants rentrent de l'école, la musique résonne de chaque "colmado" (épicerie locale) et les moto-conchos vous regarderont passer, nonchalamment assis sur leurs motos.

Playa Rincón, Samaná
Playa Rincón, Samaná
La plage de Ricón a été plusieurs fois citée parmi les plus belles plages du monde : avec ses 5 km de sable bordé de cocotiers vous pourrez la parcourir d'un bout à l'autre en quad ou en voiture pour découvrir le "caño frío" sur la gauche, petite rivière d'eau douce où les dominicains adorent se rafraîchir à l'ombre de la mangrove. Vous pourrez également déguster un poisson ou une langouste grillés, cuisinés dans le restaurant communautaire tout en admirant l'impressionnante baie. A l'autre extrémité de la plage (une bonne heure de marche sur une plage souvent déserte, je vous déconseille toutefois d'être seul(e)s ou de porter des objets de valeur), vous pourrez profiter des chaises longues et des paillotes qui vous proposent également boissons fraîches et repas locaux.

Mangrove à Playa Rincón
Mangrove à Playa Rincón
Au retour et en haut de la petite montagne qui surplombe la baie, arrêtez-vous pour contempler le panorama, l'immense cocoteraie, les champs de d'ananas et prenez "la ruta del gengimbre" (la route du gingembre) pour arriver jusqu'à Las Galeras.



JOUR 8
LAS GALERAS - PLAYA FRONTÓN – PLAYA MADAMA

Playa Frontón
Playa Frontón
Vous arrivez au terme de votre circuit autour de Samaná, et comme souvent, le meilleur est pour la fin : bienvenus à Las Galeras, petit village de pêcheurs dont la route s'arrête… au bord de sa superbe plage bordée de cocotiers.
Vous êtes arrivés au bout de la péninsule, on a parfois l'impression d'être au bout du monde. Et vous êtes dans une carte postale ; face à vous, la petite "Isla de los enamorados" semble plantée au milieu du lagon avec son bouquet de cocotiers. Sur votre gauche, le Cabo Cabrón qui suit la Playa Rincón et qui clos une série de plages "secrètes" que vous n'aurez probablement pas le temps de découvrir (il vous faudra revenir !).
A votre droite, cachées derrière les falaises se trouvent les plages paradisiaques de Madama et Frontón. Accessibles en bateau (à gauche de la plage) ou bien à travers la jungle accompagnés d'un guide local en 1h30 à 2 heures de marche, en basse saison vous vous y sentirez seuls au monde.
Pour y aller par la mer, rendez-vous tôt le matin (dès 8h30) pour prendre un bateau moteur et gagner les plages de Frontón et Madama. Cette fois encore, si vous venez entre décembre et mars, vous pourrez combiner votre sortie avec un "extra" pour l'observation des baleines qui viennent s'y reproduire chaque année.
Baleine dans la baie de Samaná
Baleine dans la baie de Samaná
Il n'est pas rare de les voir parader depuis la playa Frontón, où vous pourrez manger de délicieux poissons fraîchement pêchés et grillés. N'oubliez pas vos masques et tubas !
Au retour, vous pourrez vous remettre de vos émotions en buvant une piña colada ou une "fria" sur la plage devant ce paysage de rêve. Ne ratez pas le coucher de soleil qui semble inonder la baie et les cocotiers de son voile doré… c'est sûr, vous y reviendrez.


JOUR 9
REPOS A LAS GALERAS, LA BOCA DEL DIABLO et PLAYITA


La Boca del Diablo et son souffle puissant
La Boca del Diablo et son souffle puissant
En reprenant la route vers Samaná, vous pourrez découvrir à une vingtaine de minutes "La Boca del Diablo". Particulièrement impressionnante les jours de houle, cette partie de la côte est frappée par les vagues qui viennent se jeter contre les falaises de corail et les ont creusées au fil des millénaires. Lorsque l'eau vient s'y engouffrer, elle crée un souffle impressionnant tant par son intensité que par le bruit qu'il produit. Attention à vos chapeaux et casquettes qui pourront s'envoler à une dizaine de mètres de hauteur !
Sur le chemin vous pourrez voir une carrière de marbre toujours en exploitation.
Playita, Las Galeras
Playita, Las Galeras
De retour à Las Galeras, votre repos est bien mérité, profitez de la jolie "Playita" avec ses eaux claires, ses nombreux poissons et fonds coralliens, puis d'une promenade dans le charmant village de Las Galeras qui s'anime particulièrement en fin de journée. Il a gardé son authenticité au fil des ans, et même si la route principale est goudronnée, vous y sentirez une atmosphère accueillante et nonchalante tout en ayant le choix entre "comedores tipicos" (restaurants typiques) et de bonnes tables ; si vous retrouver les saveurs européennes, rendez-vous chez "Chez Denise", "Roma" ou à El Cabito ou encore El Monte Azúl à quelques minutes du petit centre pour le coucher de soleil avec une vue imprenable et panoramique sur toute la baie.

De nombreux français, italiens et espagnols se sont progressivement installés à Las Galeras qui compte même une charmante petite école française tenue par Lolo (et Jean), le premier couple "d'aventuriers" français arrivés en 1980.
Vous pourrez également y trouver une boulangerie française, petits commerces, hôtels de charme, massages, centres de plongée et excursions en quad, à cheval ou en bateau.


JOUR 10

AÏE AÏE AÏE 
Un dernier bain dans l'eau à 28 °C, une dernière piña colada ou un coco-loco (noix de coco fraîche avec une lichette de rhum dominicain) sur la plage et c'est l'heure de ranger maillot, masque et tuba dans vos bagages... admettez que vous resteriez bien ?...
Ne pleurez pas, vous reviendrez, il vous reste plein de choses à voir !


MES "TIPS"

Pour vos vols, n'hésitez pas à vous servir des comparateurs de prix comme Easyvoyage pour avoir une vision globale de l'offre, on peut même mettre des alertes pour recevoir des notifications.
Pour l'arrivée, l'aéroport le plus proche est Samaná, mais vous pouvez très bien arriver par Saint Domingue, voire Punta Cana si vous avez plus de temps.


L'idéal est donc de louer une voiture, mais si vous n'avez jamais conduit dans les pays ou le trafic est... disons... plus "chaotique", soyez très prudents.
Je vous déconseille très vivement de conduire de nuit : routes pas éclairées, signalisation inexistante, nids de p̶o̶u̶l̶e̶s d'autruches, chats et chiens errants, parfois vaches ou chevaux sur la route et pire... piétons, vélos ou motocyclettes roulant de nuit sans éclairage, autant vous dire qu'un dominicain vêtu de noir roulant dans le noir sans afficher son sourire d'ivoire, c'est très dangereux (surtout pour lui malheureux !) .
En journée, cela peut rester aussi sportif... ici on oublie les règles du code de conduite (que je vous conseille néanmoins d'appliquer), on roule sans casque ni ceinture, et il n'est pas exceptionnel de voir un dominicain couché en arrière sur sa moto, les pieds tenant le guidon, en train d'écrire un texto. Vous aurez été prévenus !
Il est aussi tristement recommandé de toujours avoir un petit billet à glisser au policier qui vient de vous arrêter et qui à "très chaud et soif"... eh oui, c'est comme ça dans un pays où un policier gagne moins de 200 € mensuels, voilà le résultat.

Si vous cherchez une location, un hôtel, une chambre d'hôte, je peux vous aiguiller sur l'offre existante dans la région, n'hésitez pas à me contacter directement grâce au formulaire de contact en n'oubliant pas de me préciser vos dates de voyage, votre budget approximatif pour l'hébergement et votre "style" de voyage.
Vous pouvez aussi utiliser le formulaire de recherche de Booking.com ci-dessous. 
C'est rapide et pratique mais sachez qu'il vous sera appliqué des frais de service par le site de réservation en ligne.



Booking.com

15 commentaires:

  1. Ces jours sont magnifiques, surtout le 4ième. Mais je vous recommanderai visiter http://www.sweettouch.fr/ quand vous serez à Paris car là il y a bcp de services, par example massage à 4 mains, et bcp d'autres pour tous les goûts.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, merci pour ce descriptif complet nous partons demain pour 15 jours et cela m'a donné une bonne idée de ce que nous pouvions faire.Merci encore

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour et merci pour cet article. Je serais dans la region en Avril prochain. Pensez vous qu il soit possible de visiter la peninsule en etant basé a las terrenas ? J ai loué une voiture mais je ne me rends pas compte des temps de parcours. Ou bien pensez vous qu il vaut mieux faire plusieurs resevations d hotel à différents endroits de la péninsule ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour et merci pour votre commentaire, je suis ravie que mes conseils vous soient utiles. Je pense qu'une bonne semaine est nécessaire pour visiter la région, et même en voiture il est plus prudent et plus commode de réserver vos hôtels dans 3-4 points de chutes différents et rayonner dans la région à partir de là. Je peux bien sûr vous conseiller et même organiser votre séjour auprès des hoteliers et chambres d'hôtes en vous évitant les frais appliqués par la plupart des sites de réservation. Sachez de plus que certains ne sont pas répertoriés sur Internet. N'hésitez pas à m'écrire par email ou via ma page facebook OlympiaOnBoard !
      À votre service :)

      Supprimer
    2. Merci pour votre reponse. Pour l'instant j'hesite encore à louer une voiture, ce qui bien sûr aura un impact sur l'organisation de mon voyage. Comme nous aterrissons a punta cana, je me dis que je n ai pas vraiment d autres choix, surtout avec deux jeunes enfants. Neanmoins les nombreux temoignages lus ici et là concernant le danger de conduire en RD me font un peu peur. La location de voiture est elle une bonne idee selon vous ?

      Supprimer
    3. Bonjour, votre voyage approche, où en êtes vous ? :)

      Supprimer
  4. Et sinon a las terranas j ai deja reservé un hotel, avec annulation possible. Casas del Mar Neptunia, vous connaissez ?

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,

    Vous pouvez très bien louer une voiture si vous avez déjà roulé dans des pays où le code de la route n'est pas du tout respecté :)
    Soyez très prudents, ne roulez pas vite et gardez vos distances, et surtout, évitez absolument de rouler de nuit (à cause des nids de poules qui sont parfois très gros, des routes non éclairées et de la présence de piétons marchant sur le bas côté, animaux pouvant traverser, véhicules sans phares et autres obstacles innatendus) comme je l'ai déjà expliqué dans mon blog.
    Je ne connais pas Casa del Mar mais cela à l'air très bien, vous nous confirmerez ça !
    Bon voyage et n'hésitez pas à me laisser d'autres commentaires.

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour votre réponse qui confirme ce que j'ai pu lire. Je vais louer une voiture ce qui reste plus pratique, surtout avec les enfants. Finalement je ne passerai que 3 jours à las terrenas afin de profiter davantage de las galerras.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, j'ai un nouveau partenariat bec un loueur de voiture, si cela peut vous intéresser contactez moi !

      Supprimer
  7. Merci pour votre blog très complet et rempli d'informations. Ça aide à bien se préparer avant de s'y rendre. Continuez votre travail, c'est très apprécié.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Ghislain et merci pour votre commentaire qui me touche car beaucoup de personnes utilisent mon blog pour préparer leur voyage et peu laissent une trace de leur passage, c'est parfois un peu frustrant même si je ne blogue pas "pour la gloire" comme on dit :p
      Bon voyage et peut être à bientôt !

      Supprimer
  8. Bonjour
    Réservation effectuée du 19 au 26/03 au Grand Paradise Samana.
    Depuis cette réservation, j'ai découvert votre site qui donne vraiment envie de visiter cette province.
    Connaissez vous une agence de location de véhicule à Lag Galleras ou Samana. Quels sont les tarifs en République Dominicaine ?
    Merci pour votre blog, bravo

    RépondreSupprimer
  9. Un grand merci à Olympia qui nous a aidé, conseillé, guidé pour découvrir cette belle province de SAMANA.
    Grâce à toi, tu nous a permis de trouver une location de voiture à LAS GALERAS tout en négociant les prix pour nous.
    Si vous avez la chance d'aller à LAS GALERAS, n'hésitez à aller rencontrer Olympia qui a le cœur ouvert.
    Si vous avez assez de place de votre valise, vous pourrez la combler en lui emmenant des bonbons Haribo :)
    Olympia, encore merci et au plaisir de ce revoir
    Yoann

    RépondreSupprimer

Merci !

Vous aimerez aussi