Tour du Monde en solo

Partie en 2011 pour un tour du monde de 8 mois en solo, j'ai posé le pied dans plus de 10 pays en en prenant plein les yeux, le cœur et la tête. De la Patagonie jusqu'aux plages secrètes de la République Dominicaine en passant par le désert d'Uyuni en Bolivie et le Machu-Picchu au Pérou, de Chiang Mai en Thaïlande jusqu'aux temples de Bali en descendant toute la côte du Vietnam, j'ai parcouru au total plus de 10 000 km avec mon sac sur le dos en m'extasiant et photographiant les paysages parmi les plus beaux de la Terre, à la rencontre des peuples et à la découverte de leur culture.

Voyageuse invétérée, je suis depuis repartie à l'aventure mais je reste fidèle à mon défi de départ : vous emmener avec moi et partager les émotions au travers de mon blog.

Bon Voyage !

1 mars 2016

DÉCOUVRIR LA PÉNINSULE DE SAMANA EN RÉPUBLIQUE DOMINICAINE

Dans cet article je vous explique pourquoi cette année au Salon Mondial du Tourisme j'ai décidé de vous faire découvrir la République Dominicaine et plus précisément la péninsule de Samaná, au nord est de l'île.


Neuf mois se sont écoulés depuis que j'ai quitté notre beau pays de France, et pas une seule fois je ne me suis ennuyée, je n'ai jamais eu le moindre regret, j'ai eu très rarement le mal du pays

Sans dénigrer notre magnifique patrie que j'espère continuer à quadriller de long en large pour mes vieux jours, après presque une année entière passée sur l'Ile de La Réunion, j'ai finalement choisi de m'installer en République Dominicaine, le pays qui a conquis mon cœur pour ses plages de rêves mais aussi et surtout pour son atmosphère, l'accueil et le sourire de ses habitants, ses nombreuses activités et la variété de ses paysages. 


Car, le saviez-vous, en République Dominicaine on peut trouver la fraîcheur de la montagne sur le Pico Duarte qui fait tout de même 3 000 mètres d'altitude, l'ambiance des chalets et des prairies à Constanza et y faire de magnifiques treks, glisser sur des dunes de sable ocre à Pedernales, 
s'extasier devant un camaïeu de bleus dans la mer qui borde le village au délicieux nom de Paraiso, visiter des grottes où l'on peut encore voir les petroglyphes des Taïnos qui peuplaient l'île avant l'arrivée des colons, dormir dans une cabane perchée sur un arbre en pleine jungle ou s'enfoncer en barque dans la mangrove du parc National des Haïtises, se retrouver dans une baie qui pourrait être la petite soeur d'Ha Long au Vietnâm, 


voir des baleines à bosse surgir hors de l'eau, se prendre pour Robinson Crusoë sur des plages vierges, danser la salsa, le merengue ou la bachata le dimanche soir en pleine rue au pied des ruines d'un monastère dans la zone coloniale de Saint-Domingue, 
regarder le soleil se coucher entre les cactus d'un paysage quasi désertique à Monte Cristi, se faire peur en voyant les masques du célèbre carnaval de La Vega, descendre 27 chutes d'eau d'une traite, découvrir les cultures de café, cacao, tabac ou les rizières de la région d'Higüey, ou bien sûr, faire la fête dans les immenses complexes hôteliers de la côte Est de l'île à Punta Cana ou à Bavaro... 

Mais quel gâchis, si votre découverte de ce pays s'arrête au buffet "dominicain" du dimanche soir ou du spectacle folklorique de votre hôtel en formule "tout inclus", dont vous n'aurez même pas franchi la barrière gardée. 



Il y a tant à découvrir en République Dominicaine...!


Si vous voulez des conseils, discuter

Vous aimerez aussi