Tour du Monde en solo

Partie en 2011 pour un tour du monde de 8 mois en solo, j'ai posé le pied dans plus de 10 pays en en prenant plein les yeux, le cœur et la tête. De la Patagonie jusqu'aux plages secrètes de la République Dominicaine en passant par le désert d'Uyuni en Bolivie et le Machu-Picchu au Pérou, de Chiang Mai en Thaïlande jusqu'aux temples de Bali en descendant toute la côte du Vietnam, j'ai parcouru au total plus de 10 000 km avec mon sac sur le dos en m'extasiant et photographiant les paysages parmi les plus beaux de la Terre, à la rencontre des peuples et à la découverte de leur culture.

Voyageuse invétérée, je suis depuis repartie à l'aventure mais je reste fidèle à mon défi de départ : vous emmener avec moi et partager les émotions au travers de mon blog.

Bon Voyage !

13 août 2012

CHIANG MAI... FINALEMENT

Fin de journée
à Chiang Mai
Pour celles-et ceux qui ont suivi mon voyage de près, vous aurez peut-être remarqué que je n'ai pas écrit d'article sur Chiang Mai où j'ai pourtant passé 10 jours relativement tranquilles. Il y a une raison à cela, et je vais vous la donner.

Chiang Mai se trouve au Nord de la Thaïlande, c'est la 6ème ville du pays (250 000 habitants) et elle est bien connue des voyageurs, réputée pour être un bon point de départ pour les treks du nord de la Thaïlande.

J'avais mis cette destination dans mon itinéraire du Tour du Monde car je comptais bien entendu passer par "le pays du sourire" qui m'a totalement conquise depuis 2004, année où j'avais posé le pied à Bangkok pour la 1ère fois, pris le train jusqu'à Surat Tani, foulé (très rapidement) Koh Samui et son tourisme populaire pour atterrir ou plutôt accoster sur Koh Phan Gan et découvrir les plages de Tong Nan Pai et Yai, à l'époque encore préservées. Koh Tao avait fait chavirer mon cœur, des bungalows construits en matériaux naturels, et intégrés à la nature elle-même, des criques désertes et le romantisme des petits restaurants où l'on vous sert comme si vous étiez le roi, ce petit paradis des plongeurs que l'on parcourait en moto les cheveux

6 août 2012

RENCONTRES RÉELLES, AMIS VIRTUELS (II)


Deux mois après mon retour à Paris-Plage, que reste-t-il de mon voyage ? Certains souvenirs restent inoubliables et frais comme le vent patagonien, d'autres commencent à s'embrouiller, la brume opère peu à peu, comme un rêve qu'on essaye de rattraper comme l'on peut au réveil. Heureusement mes écrits et mes photos restent là, heureusement -attention on va entendre hurler- FACEBOOK est là pour retrouver au fil des jours les têtes de celles et ceux qui ont rythmé mon parcours. 
Une époque fantastique moi je dis ! 

Ce week-end, cloîtrée chez moi, je travaillais sur mon "projet" (chuuuut c'est encore secret) et je repensais à ce "fou" que j'avais croisé à San Agustín del Valle Fértil dans la province de San Juan (en Argentine)… il m'avait raconté qu'il allait parcourir 50 000 km avec son vélo couché, il était parti depuis presque deux ans de Jallais, dans son Pays de Loire profond, et comptait rejoindre Ushuaïa en Patagonie… il n'était plus très loin du but.

Alain Gourichon, 50 000 km du Canada à Ushuaïa en 2 ans
Hier j'ai enfin retrouvé ce gars, Alain, il m'avait dit qu'il avait un blog et je n'ai pas trop eu de mal à retrouver sa trace. Eh bien il les a bien parcourus ses 50 000 km... et il est arrivé à bon port en mars 2012 ! Incroyable parcours de ce cycliste (un peu flemmard quand même, puisqu'il est couché à longueur de journée sur son vélo…) qui a traversé le Canada, l'Alaska, Les Etats-Unis, le Mexique, l'Amérique Centrale puis celle du Sud pour arriver "au bout du monde" sur cette terre australe que Florent Pagny à fait découvrir à la France dans les années 80.

Et puis Shino, cette Japonaise de 21 ans, petite par la taille (et un visage de poupée) mais immense par la volonté, avec qui j'avais échangé quelques mots un matin dans notre dortoir vide de 8 lits à Salta en Argentine. Grande voyageuse qui m'avait arraché quelques larmes d'émotion (versées en cachette) et avec qui j'ai enfin eu le temps de correspondre, via notre grand Annuaire Mondial des Visages.

Shino, 21 ans, 34 pays parcourus en 10 mois
J'ai enfin pu lui redemander son itinéraire ; étudiante en économie au Japon, elle avait décidé de partir pour 10 mois autour du monde. Trente-quatre pays traversés dont elle exhibait fièrement les drapeaux qu'elle cousait les uns après les autres sur son petit sac à dos. Trente-quatre pays et pas des moindres : Thaïlande, Vietnam, Laos, Cambodge, Inde, Turquie, Géorgie, Arménie, Azerbaïdjan, Iran, Iraq, Grèce, Bulgarie, Serbie, Bosnie Herzégovine, Monténégro, Roumanie, Croatie, Slovaquie, République Tchèque, Hongrie, Autriche, Slovénie, Argentine, Uruguay, Paraguay, Chili, Pérou, Bolivie, Mexique, parcourus seule, avec son anglais balbutiant… j'étais scotchée, je devais partir prendre mon bus et je n'avais eu le temps que de lui demander si c'était dur : elle m'avait répondu de sa petite voix "yes, sometimes, sometimes very hard". Je l'avais félicitée, m'étais inclinée comme ils le font chez eux en baissant la tête, je suis partie en essayant de ne pas lui tourner le dos, et je suis allée dans la salle de bain me passer un coup d'eau sur le visage, je n'en revenais pas. Aujourd'hui je peux discuter avec Shino, lui poser toutes les questions qui m'ont

Vous aimerez aussi