Tour du Monde en solo

Partie en 2011 pour un tour du monde de 8 mois en solo, j'ai posé le pied dans plus de 10 pays en en prenant plein les yeux, le cœur et la tête. De la Patagonie jusqu'aux plages secrètes de la République Dominicaine en passant par le désert d'Uyuni en Bolivie et le Machu-Picchu au Pérou, de Chiang Mai en Thaïlande jusqu'aux temples de Bali en descendant toute la côte du Vietnam, j'ai parcouru au total plus de 10 000 km avec mon sac sur le dos en m'extasiant et photographiant les paysages parmi les plus beaux de la Terre, à la rencontre des peuples et à la découverte de leur culture.

Voyageuse invétérée, je suis depuis repartie à l'aventure mais je reste fidèle à mon défi de départ : vous emmener avec moi et partager les émotions au travers de mon blog.

Bon Voyage !

7 avril 2012

COMMENT J'AI ATTERRI DANS UN SALON DE MASSAGES DOUTEUX

Hier après-midi, après avoir couru dans le centre de Hanoï acheter mon billet pour une croisière dans la Baie de Halong la semaine prochaine, mon chauffeur m'a déposée à la gare où j'avais 4 bonnes heures à attendre mon train pour Lao Cai, au Nord du Vietnam. J'y ai déposé mon sac à dos à la consigne et puis j'ai décidé de sortir de la gare pour faire un tour en attendant le soir.
Après avoir bu un café, je me suis dit qu'un bon massage serait l'activité idéale pour passer le temps, d'autant plus que ça fait déjà 4 jours que j'ai quitté Chiang Mai et mes petites habitudes d'une à deux heures de papouilles (musclées) par jour. Comme pour toute demande d'information ici,
cela m'a pris 5 bonnes minutes pour expliquer à la serveuse que je cherchais un salon de massage à proximité. Il faut bien comprendre que dans cette partie de l'Asie (et contrairement à la Thaïlande plus touristique où les gens parlent ou comprennent généralement quelques mots d'anglais), on perd tous ses repères. Imaginez que vous ne puissiez plus lire, comprendre ou exprimer un mot, et que même le langage des mains n'ait plus aucun sens… je lui fais les mouvements avec les doigts au-dessus de mes épaules en répétant "massage" sur tous les tons possibles, et elle me regarde comme si une extra-terrestre se pinçait l'oreille en la regardant. Aucun sens.

Je me souviens que lors d'un précédent voyage en Chine j'avais peu à peu découvert que pour dire "moi" il ne fallait pas pointer son torse du doigt mais le bout de son nez, que pour "manger" il était inutile de grouper ses doigts en direction de sa bouche mais qu'il fallait faire semblant de manger un bol de riz avec des baguettes, que le chiffre 10 ne s'exprimait pas par les 10 doigts de la main écartés devant soi mais le poing fermé ou les deux index en croix devant soi, que lorsqu'au restaurant on voulait dire qu'on s'était régalé il était inutile de se frotter le ventre (le garçon pensait qu'on avait quelque problème de digestion…), et ainsi de suite.

Finalement la serveuse appelle son collègue qui comprend ma demande, et après avoir questionné la moitié du bar ils reviennent m'indiquer la direction à prendre. Je paye mon café et me dirige vers le salon, satisfaite
de mon idée et de ma persévérance. Je vais donc me payer un bon massage avant les 9 heures de train couchette qui m'attendent, c'est parfait ! Le salon se trouve dans une impasse, j'entre et un jeune homme m'accueille, me fait patienter, et une jeune fille derrière la caisse me montre un panneau ou je déchiffre "300 000" au milieu des lignes écrites en vietnamien. Je comprends donc que c'est 300 000 dongs pour 1 heure, un peu cher mais après tout je suis motivée et je n'ai pas envie de faire marche arrière. Je viens de donner les 3 billets de 100 000 dongs lorsque j'aperçois une jeune fille en robe rouge ultra-moulante lui arrivant au ras des fesses passer dans le couloir. Ah. Me serai-je trompée d'endroit ? Pas le temps de dire un mot que le jeune homme vient me chercher et me demande de le suivre, je m'arrête en milieu de chemin et lui dit clairement "no sex !" en agitant les deux mains (car j'ai remarqué que cela marchait, alors que le "non" de l'index ne fonctionne pas), et le jeune homme répète après-moi "no no, no sex" avec le sourire -comme c'est le cas à presque chaque échange avec un vietnamien, que ce soit pour vous dire oui ou non. D'ailleurs ici NON n'existe pas, l'on préfère vous mentir pour ne pas "perdre la face" ou ne pas vous vexer plutôt que le contraire. Il faut l'accepter car c'est à mon avis l'une des clés de la compréhension de cette culture. Sans compter que les vietnamiens répondent par oui à une question négative. Ne jamais poser une question à la forme négative ; ainsi, à "vous n'êtes pas fatigué ?" ils répondront "oui" (sous-entendu oui, je ne suis pas fatigué), je vous laisse imaginer les situations de confusion que cela peut engendrer.

Je suis donc le jeune homme qui passe le relai à une nouvelle jeune et jolie fille dans la même tenue que la précédente ("ah !" me dis-je de nouveau), qui me fait entrer dans une pièce avec une table de massage, une cabine de douche sur la gauche et une grande baignoire-jacuzzi sur la droite avec quelques bouteilles de shampoing et crème de douche destinés au public masculin (genre bouteille bleue marine avec écrit en gosses lettres X-MEN), le tout éclairé par un néon qui diffuse une lumière rose.

Bon. Ah. Ok. Donc soit je rebrousse chemin (il ne faut pas rêver je ne reverrai jamais mes 300 000 dongs), soit je me lance dans l'aventure, après tout je ne trouve pas la situation dangereuse mais plutôt amusante. En une fraction de seconde je décide donc de rester. Elle me fait signe de me déshabiller et me montre la cabine de douche "mais j'ai pris un bain il y a à peine 4 heures !' me dis-je à moi-même… pas le choix, la fille ne comprendrait pas, je me dis bon eh bien au moins comme ça je serai super propre pour le train ! Et je m'exécute. Au moment où j'entre dans la cabine de douche, elle jette un bouquet d'herbes sèches dans une sorte de récipient et ouvre un robinet puis ferme la cabine derrière moi. Ce n'est pas de l'eau qui commence à couler, mais de la vapeur qui peu à peu s'échappe du récipient qui par la même occasion diffuse un délicieux parfum d'herbes aromatiques. Ahhhhhh !!! un saunaaaaa !!! Ok j'ai compriiiisss !!! (tout ça dans ma tête), super ! ça va être bon pour mon rhume ! et je m'assois sur le vieux tabouret en plastique en fermant les yeux sur les craintes de mauvaise hygiène qui pourraient me traverser l'esprit. Quand on voyage en mode routard on a bien intérêt à vite oublier la notion de microbes et de propreté sous peine de crise d'hystérie à la moindre entrée dans un WC public. 
Au minimum.

La jeune fille s'en va et me laisse dans la cabine, qui au bout de deux minutes  est totalement envahie par la buée, de plus en plus chaude, je dois régulièrement essuyer la vitre pour ne pas paniquer et là je commence à imaginer le pire… on va me gazer, je vais tomber dans les pommes, j'aurai le temps de mourir 3 fois avant que la jeune fille ne revienne, je ne vais plus pouvoir ouvrir la porte, etc. Moi qui adore le sauna et supporte la chaleur bien mieux que la moyenne commence à suffoquer, je dois ouvrir la porte toutes les minutes pour ne pas étouffer, et ça dure et je me demande quand elle va revenir… au bout d'une bonne quinzaine de minutes elle est de retour. 
Le bain qu'elle avait fait couler en partant est prêt et me fait signe de plonger dedans. Youpiii ! j'adore les bains ! c'est bien ce qui me manque le plus depuis 6 mois et d'ailleurs j'en ai pris un pas plus tard qu'il y a quatre heures chez mes amis à qui j'ai expliqué que pour moi c'était "noël". Deux bains dans la journée ?! bon ben ok alors,... de quoi je me plains ??? Me voilà dans le bain. Je profite du moment pour scruter la pièce des yeux, espérant ne pas tomber sur un quelconque objet qui viendrait confirmer mes doutes. Cinq minutes passent, 10 minutes passent, ayééé, j'en ai bien profité ! vous pouvez revenir maintenant ! Et puis je me souviens que je dois être à la gare à 18h40 et que j'avais calculé 2h pour le massage, au plus. 
Une bonne heure à déjà dû passer depuis mon entrée, plus l'heure de massage, ce serait balo de rater mon train quand même. Au bout de quelques autres minutes, je me penche vers la porte que d'un coup j'aperçois entrouverte. Je me dis "elle est culotée quand même d'avoir laissé ouvert !" et puis j'aperçois un visage dans l'ombre qui semble me regarder… je dis "hello ?!" et c'est sa petite bouille qui ouvre la porte, elle était restée là tout le temps à attendre que je prenne mon bain ?!? Elle me tend une serviette, je m'essuie et monte sur la table de massage en croisant les doigts pour que la scène (désolée pour vous messieurs) ne prenne subitement une autre tournure… Mais non, elle grimpe elle aussi –comme c'est parfois le cas- sur la table, me pose une serviette sur le corps et entame le massage soi-disant Thaï, franchement malhabile mais malgré tout agréable. 
De temps en temps j'ouvre rapidement les yeux et les referme aussitôt, gênée et intimidée de cette situation. Sa petite robe est vraiment très courte et très décolletée, mais je sais bien qu'entre nous deux on en restera là, elle a bien dû comprendre que je m'étais trompée d'endroit.

Mon portable sonne pour me rappeler qu'il est temps de regagner la gare. Je la regarde et essaye de lui faire comprendre que je dois partir dans 5mn… les cinq doigts écartés devant moi "5", "cinq" "CINQ QUOI !!!" "moi partir bientôt mais pas encore,... 5 minutes !". 
Elle pas comprendre, moi faire signe de continuer, elle finir son massage par la tête, (le meilleur), moi rhabiller, prendre photo souvenir, partir comme une voleuse, marcher à toute vitesse jusqu'à la gare.




5 commentaires:

  1. Excellente anecdote, chaque culture à ses propres codes, c'est si drôle de créer un malentendu a cause d'un geste, alors que c'est juste un signe primaire, pas si cool finalement la pause massage... en tout cas j'ai beaucoup ris !!!!

    RépondreSupprimer
  2. Awesome!! haha! having been to China ... i totally understand this and found it greatly amusing! Adventure has no boundries right! xoxoxox

    RépondreSupprimer
  3. ahhh excellent, tu m as bien fait rire. Eh ce pays est vraiment fait pour les hommes...:)

    RépondreSupprimer
  4. Il est reconnu que le massage détend les nœuds musculaires et déstresse le corps et l’esprit, pour cela fiez-vous aux professionnels

    RépondreSupprimer
  5. intéressé par l'adresse et le cout de la chose

    RépondreSupprimer

Merci !

Vous aimerez aussi