Tour du Monde en solo

Partie en 2011 pour un tour du monde de 8 mois en solo, j'ai posé le pied dans plus de 10 pays en en prenant plein les yeux, le cœur et la tête. De la Patagonie jusqu'aux plages secrètes de la République Dominicaine en passant par le désert d'Uyuni en Bolivie et le Machu-Picchu au Pérou, de Chiang Mai en Thaïlande jusqu'aux temples de Bali en descendant toute la côte du Vietnam, j'ai parcouru au total plus de 10 000 km avec mon sac sur le dos en m'extasiant et photographiant les paysages parmi les plus beaux de la Terre, à la rencontre des peuples et à la découverte de leur culture.

Voyageuse invétérée, je suis depuis repartie à l'aventure mais je reste fidèle à mon défi de départ : vous emmener avec moi et partager les émotions au travers de mon blog.

Bon Voyage !

4 juillet 2018

Circuit dans le sud-ouest de la République dominicaine

Un circuit de 5 jours dans le Sud-Ouest de la République dominicaine, aussi appelée la Côte de Larimar, que l'on peut très bien découvrir en transports publics !


Enfants jouant sur la plage de Los Patos, République Dominicaine
Enfants jouant sur la plage de Los Patos

Dans mon blog je vous parle beaucoup de la péninsule de Samaná, car c'est à mon goût la plus belle, la plus intense et la plus variée de la République dominicaine pour qui aime la nature luxuriante, les paysages vallonnés et les plages désertes de sable clair et fin.

Pêcheurs à Los Patos, République Dominicaine
Pêcheurs à Los Patos

Mais il y a une autre région que j'ai découverte en 2012 lors d'un road-trip en République dominicaine et qui a également conquis mon coeur. J'avais hâte d'y retourner : c'est la côte sud-ouest du pays, aussi appelée Côte de Larimar


Larimar en République Dominicaine Pierres de Larimar
Pierres de Larimar
On l'appelle la Côte de Larimar, car c'est près de Barahona que se trouvent les mines de Larimar, cette pierre semi-précieuse aux couleurs de la mer des Caraïbes que l'on ne trouve que dans cet endroit du monde !

De Santo Domingo jusqu'à Pedernales, il y a de nombreuses étapes aux superbes paysages qui méritent amplement d'y consacrer une petite semaine, pour prendre son temps et "sentir" le pays. Sans compter la sublime Bahía de Las Águilas, où l'on voudrait arrêter le temps et qui restera gravée dans votre mémoire.

Enfant à Los Patos en République Dominicaine
Enfant et son père à Los Patos 
Plus le temps passe et plus je suis adepte du slow travel (voyage lent), autrement dit, le voyage en prenant le temps de s'imprégner des lieux et des gens qui y vivent, se poser, profiter des paysages, de l'ambiance plutôt que

7 juin 2018

Se marier tout.e seul.e à Las Galeras... dans un décor de rêve

Se marier avec soi-même...
à Las Galeras dans un décor de rêve


Et pourquoi pas ?

Mariage Las Galeras Samana wedding

Tout fout le camp ma p'tite dame vous entends-je déjà grommeler.
Oui, tout fout le camp, et alors ?

Après le PACS,
le mariage gay,
voici le mariage TOUT.E SEUL.E
ou plutôt,
LE MARIAGE AVEC SOI-MÊME.

Nuance !



Mariage Las Galeras Samana weddingNe cherchez pas de lien psychanalytique où il n'y en a pas.
Ce n'est pas parce que notre village s'appelle Las Galeras qu'on y vit dans la galère. Enfin, pas plus ni moins qu'ailleurs, avec le soleil et la nature en plus. D'ailleurs il n'y a qu'en français que l'on utilise cette expression "c'est la galère".

Mais c'est bien ici que nous avons célébré ce premier mariage "avec soi-même". 

Notre société a bien évolué en ce dernier siècle et l'on ne se marie plus par arrangement ou par convenance mais par

28 mai 2018

10 Bonnes raisons de visiter la péninsule de Samaná hors saison

10 Bonnes raisons
de visiter la péninsule de Samaná hors saison

Las Galeras, Samana, dominicaine

A vous qui me lisez en majorité depuis l'Europe ou le Québec, l'été n'est plus qu'à quelques jours de caprices météorologiques des grandes vacances, alors j'ai pensé que cet article pourrait vous inspirer.

La République dominicaine se trouve au nord de la ligne d'équateur, nous sommes donc bien en été du 21 juin au 21 septembre. Néanmoins, à la différence des pays plus au nord, la haute-saison, pour nous, c'est de mi-décembre à mi-mars, d'abord parce que le pays accueille à cette période là les nombreux "snow-birds" (retraités du Québec) qui fuient le froid hivernal, mais aussi parce que c'est la période où l'on peut observer près de 3000 baleines à bosse qui viennent se reproduire dans la baie de Samaná.

C'est sur cet évènement que l'Office du Tourisme de la République dominicaine à communiqué et fait la réputation de la péninsule de Samaná pendant la dernière décennie, avant de changer d'axe ces 2-3 dernières années en valorisant -finalementles nombreux autres atouts de cette région qui méritent amplement une visite tout le reste de l'année. 

Alors si vous en avez soupé de la Corse ou la Côte d'Azur au mois de juillet, serviette contre serviette, des Landes ou de la Bretagne... "brrrrr, mais c'est qu'elle est fraîche hein !", "T'as pris ton ciré jaune ?", que vous partiez en Provence ou dans le Gard, c'est sympa mais pas toujours très exotique. La Grèce, l'Italie, l'Espagne, sympa aussi... mais que diriez-vous d'un peu de changement, de forêt tropicale, de plages vierges, d'aventure et de contrastes, bref de dépaysement total.

Car s'il est vrai que l'on conçoit généralement des vacances sous les cocotiers de la République dominicaine comme une alternative aux antidépresseurs en hiver, c'est pourtant une destination idéale le reste de l'année à laquelle on ne pense pas vraiment.

Pour vous en convaincre, je vous ai préparé un petit top des 10 bonnes raisons de visiter notre région toute l'année !

#1 - Parce qu'il y fait beau 320 JOURS PAR AN

Alors d'accord, on évite la période du 20 août au 20 septembre, particulièrement propice aux ouragans (à moins d'être addict aux sensations fortes), bien que les

1 mai 2018

S'EXPATRIER EN RÉPUBLIQUE DOMINCAINE

Partir vivre au bout du monde, tout lâcher, recommencer une nouvelle vie sous les cocotiers, là où tout est calme, luxe et volupté...


Qui n'a pas un jour rêvé de tout quitter, ou du moins de quitter sa routine, ce ciel gris et ce froid qui nous rendent morose depuis des années pour partir vivre au soleil, là où les gens sourient et la vie est plus douce ?...

Facile à dire, mais peu de personnes franchissent en réalité le pas.

Car quitter sa zone de confort, pour autant qu'elle nous lasse, n'est pas chose aisée, surtout lorsque l'on part à l'aventure pour tout recommencer depuis zéro.


De quoi va-t-on vivre, comment gérer la barrière de la langue, la différence de culture, la distance avec la famille, les amis, comment va-t-on survivre sans un bon chèvre chaud, un bon pâté de canard et une coupette de champagne de temps en temps ?... c'est déjà difficile de quitter un emploi, alors imaginez ce que l'on ressent lorsque l'on décide de faire sa valise et partir loin, là ou TOUT -ou presque- est différent ?!

Quelles que soient les motivations et les freins, le pas vers cette"expatriation" comme

Vous aimerez aussi

Réservation Directe

Booking.com